Le Centenaire de la SRR (11 mai 1969)

Publié le par Société des Régates Rennaises - Aviron

programme de la régate du centenaire
programme de la régate du centenaire

En 1938, la SRR avait déjà fêté le 70e anniversaire de sa fondation (le 2 septembre 1867), avec un banquet et une matinée dansante (cf. Ouest-Eclair du 14 mars 1938).

Pour le Centenaire, c’est une régate internationale qui fut organisée, le 11 mai 1969, avec la participation du TV Lodni Sponty de Brno et du Saint-Lukes College d’Exeter, toutes deux ville jumelées avec Rennes, et celle de 14 autres clubs ( l’Aviron Sport Cholet, la Société Nautique de Tours, le Club Nautique de Laval, Angers Nautique, le Cercle de l’Aviron de Tours, le Cercle Nautique de Dinan, les Cercle de l’Aviron de Nantes, la Société Nautique de Saumur, le CN Château-Gontier, Saint-Nazaire Omni-Sports, la Société Nautique Orléans Olivet, la Société des Régates Rennaises et deux clubs parisiens : le Cercle Nautique de France Universitaire et l’Association Sportive de la Préfecture de Police). Elle se tint sur 1 200m, sur le « nouveau bassin de la Plaine de Baud », tout récemment creusé, avec sa légère courbe, le départ étant donné au pont de Strasbourg et l’arrivée jugée au niveau de la future base nautique (le bassin rectiligne vers Cesson ne sera creusé qu’en 1984). Au total, 20 courses furent disputées. Un programme édité pour l’occasion en donne le détail et Ouest-France se fit l’écho par avance de cette belle manifestation, le 7 mai, avec une page entière intitulée « 100 ans de jeunesse », puis le 12 mai, en pages locales et en pages sportives. Une manifestation, complétée par un vin d’honneur à la mairie au cours de laquelle « MM. Brand adjoint et Guillet, président, rappelèrent ce que la ville et la SRR « se devaient mutuellement ».

Il semble bien, en effet, que la célébration du Centenaire, avec deux ans de retard, soit due à la volonté de la Municipalité d’alors, rappelée par M. Cognet dans ses déclarations pour le mensuel L’Aviron de juin 1969, d’inaugurer de façon solennelle le bassin de la Plaine de Baud qui se substituait au cours sinueux de la Vilaine dans la perspective, entre autres, de l’aménagement d’un Parc d’expositions et de la protection contre les crues. Or les travaux ne purent être à peu près achevés que début 1969. La SRR ne faisait ainsi qu’anticiper les usages qui devinrent effectifs en 1977, avec son installation dans « l’abri à bateaux » (terme alors utilisé pour désigner le Centre d’entraînement actuel) à la Plaine de Baud.

Deux médailles commémoratives gravées au revers rappellent cet événement et le Livre d’Or de la SRR garde, avec les signatures de leurs dirigeants et rameurs, la mémoire des clubs présents. L’un des signataires écrivit pour l’occasion : « Le rameur à l’aviron va toujours à reculons ; que cela n’empêche pas la Centenaire de l’aviron d’aller de l’avant » : un souhait réalisé presque cinquante ans plus tard. JFB.

médaille éditée à l'occasion du centenaire de la SRR

médaille éditée à l'occasion du centenaire de la SRR

médaille éditée à l'occasion du centenaire de la SRR

médaille éditée à l'occasion du centenaire de la SRR

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article