Conserver la mémoire de la SRR.

Publié le par Société des Régates Rennaises - Aviron

Conserver la mémoire de la SRR.

Les archives de la Société des Régates Rennaises, fondée en 1867, qui sont actuellement conservées aux Archives de Rennes ont une déjà longue histoire qu’on peut brièvement résumer comme suit :

En 1903, Frédéric Sacher, alors président d’honneur de la SRR, remit un ensemble de documents correspondant aux années 1872 -1903, période où il fut secrétaire général puis, à deux reprises (1872-1881 et 1886-1900), président et finalement président d’honneur de la Société. Cet ensemble de documents comprend un Registre de délibérations (du 15-III-1872 au 19-VIII-1889 puis du 1-II-1901 au 4-IV-1903), un Registre des sociétaires et diverses affiches de Fêtes nautiques de jour ou de nuit et de régates organisées par la SRR. Sur le registre des délibérations figure une note manuscrite de Frédéric Sacher : « Offert à la Bibliothèque de Rennes le 28 octobre 1903 » et « La Société des Régates Rennaises fut fondée en 1867 par MM. E. Chaumont mort à la Nouvelle Calédonie vers 1886, et F. Sacher actuellement président d’honneur de cette société ». Ce fonds a été annexé, sous la cote R 104, aux demandes de subventions faites à la Ville de Rennes par la SRR pour l’organisation de ses régates annuelles —et aux délibérations du Conseil Municipal qui s’ensuivirent. On observe ensuite une importante lacune pour la période 1904-1937, les archives transmises en 1935-1937 au Comité de la SRR par René Patay quand son père et lui ont abandonné la direction de la SRR n’ayant, apparemment, pas été conservées par la SRR ni, par conséquent, versées aux Archives. A partir de 1937 et jusqu’en 1956, on dispose à nouveau des registres des Assemblées Générales et Comités de Direction, interrompus entre avril 1939 et janvier 1941, puis à nouveau d’avril à novembre, mais guère d’autres archives, dont on dit qu’elles ont été victimes des inondations de 1974. Il en va autrement pour la période 1969-1997 durant la présidence de Maurice Cognet qui a méticuleusement conservé les traces de son activité à la tête de la SRR, mais aussi de la Ligue BAO puis de Bretagne. En 2003, le Comité de Direction de la SRR a décidé de déposer une partie de ces archives qui étaient entreposées dans le grenier du Centre d’Entraînement de la plaine de Baud et dans les armoires de la salle du Comité aux Archives Municipales. Cet ensemble de 12 m linéaires qui inclut un certain nombre de documents antérieurs à 1969, a fait l’objet d’une convention de dépôt, qui sera ultérieurement transformé en don, officiellement signée par Edmond Hervé et Geneviève Aubry, en présence de Maurice Cognet, à l’occasion d’une cérémonie qui se tint le 23 octobre 2003. Dans ces documents (12 m linéaires), sommairement décrits dans un premier temps par Juliette Patron, sociétaire de la SRR et archiviste et J. –F. Botrel, sont aujourd’hui dument répertoriés par les Archives de Rennes sous la cote 26 Z. Dans ce fonds, se trouvent des documents concernant les statuts, les règlements intérieurs, les procès-verbaux des assemblées générales et des comités de direction, les finances, les membres et le personnel de la SRR (est ainsi conservée la carte de membre de la SRR du Dr. Patay pour 1914), les infrastructures (l’actuel Centre d’entraînement, mais aussi celui de la Confluence), le matériel (en particulier, les successifs inventaires des embarcations et les cahiers de sortie depuis 1933), la vie sportive (notamment l’organisation des régates ou la participation à des compétitions à l’extérieur), diverses animations (comme l’organisation de bals ou de matchs de catch, les baptêmes de bateaux, les anniversaires, etc.) , les rapports du président avec les instances extérieures, un grand nombre de photos dont beaucoup sont à légender, et des documents audiovisuels, une collection de L’Aviron de 1947 à 2001et des bulletins de liaison interne de la SRR, etc.

Par la suite, en 2013, le 26 juin, un deuxième versement a été effectué correspondant essentiellement à la période 1997-2012. Ces archives qui étaient conservées selon un rigoureux plan de classement établi par Jean-Pierre Pichon sont actuellement en cours de classement et ont d’ores et déjà fait apparaître l’importance des documents simplement enregistrés sous forme informatique.

Ces trois versements successifs (1903, 2003, 2013) seront enrichis par la suite, pour la période 1937-1997, avec les archives personnelles de Maurice Cognet, Marcel Cospain ou Pierre et Michel Leffondré. L’occasion de rappeler aux anciens sociétaires ou à leurs descendants qu’ils peuvent également —s’ils le souhaitent—déposer aux Archives de Rennes, leurs documents (photos, programmes, films, objets, etc.) en rapport avec la SRR, pour aussi modestes qu’ils soient. Autant que la presse, que les quelques documents conservés aux Archives Départementales d’Ille et Vilaine ou à la Bibliothèque de Rennes Métropole, ou que les objets patrimoniaux déposés au Musée de Bretagne en 2006 et 2009, ils pourraient enrichir l’actuel fonds et utilement contribuer à combler certaines lacunes de l’histoire de la Société.

Doyenne des sociétés sportives de Rennes, la SRR a donc été la première à souhaiter conserver dans les meilleures conditions, tous ces éléments —quelquefois de simples bribes— de sa mémoire, pour la mettre à disposition des sociétaires actuels, des chercheurs et des Rennais.

C’est ce fonds d’archives qui servira de base à l’exposition organisée à l’occasion du 150e anniversaire de la SRR au Carré Lully de l’Opéra, de septembre à décembre 2017.

J.-F. Botrel

Publié dans 150ème anniversaire

Commenter cet article