Les plaisirs de l'aviron loisirs

Publié le par Société des Régates Rennaises - Aviron

En cette rentrée, vous trouverez ci-dessous un article que nous n'avons pas pris le temps de publier en fin de saison mais qui fournit une belle illustration de l'ambiance qui règne sur une rando et peut-être donnera à nos lecteurs qui ne rament pas encore l'envie de s'y mettre.

Merci à Viviane pour l'article :)

Golfe du Morbihan - 17 et 18 juin 2017

par Viviane

Le rituel d'un départ où le club emporte ses bateaux commence la veille du départ : d'abord, il faut démonter les yolettes (et redécouvrir les vis qui tournent dans le vide), rassembler tout le matériel (et se demander où sont cachées les pelles d'un des bateaux à emporter), vérifier qu'on a bien tout ce qu'il faut (et bricoler des écopes à partir de bouteilles en plastique), charger la remorque (et jouer au Tétris avec avirons, sièges, rames, portants, dames de nage et gilets de sauvetage), accrocher la remorque (et découvrir que le camion du club a changé de couleur et de modèle), réussir à tout faire tous ensemble (toujours), en être fiers et fêter ça à la sangria (ça, c'est la version luxe). Puis, le lendemain, une fois la route avalée, le rituel continue en une sorte de rembobinage pellicule, par les manips symétriquement inverses, complétées, pour la randonnée du Golfe, par un travail d'étanchéisation partielle de nos yolettes de rivière, à base de bâches (bleu piscine), de (beaucoup, beaucoup de) scotch et d'un savoir faire transmis entre rameurs de générations en générations, années après années. Cette fois nous avions en sus les innovations techniques proposées par Loïc qui donnaient un peu plus de confort aux bateaux qui les avaient adoptées (bien les cerceaux en résine !)

Le rituel respecté, un autre point est très important lors des sorties : la météo. Il a fait beau, grand beau sur le WE, chaud, très chaud sur la petite mer, un temps d'été comme nous n'en avons pas toujours, pour accueillir les 95 rameurs venus des quatre coins de France . . .  et de Belgique . . . Pas un nuage, mais un vent bienvenu, à peine suffisant pour tendre mollement les voiles des voiliers, mais, aidé du courant parfois si fort qu'il nous fallait longer la côte, à l'origine d'un clapot bien formé dont nous allions apprendre à recevoir l'écho sur nos dos et dans nos bateaux (et c'est ainsi qu'Arzal a bien doublé son poids).

60km annoncés : 40 le samedi pour le tour de l'île aux Moines en attaquant par l'est, pique-nique sur Berder, puis retour à Port Anna, notre point de départ pour chacun des deux jours; 20km le dimanche pour un aller-retour vers l'île d'Arz. Ces distances pourraient effrayer, mais ça se fait très bien, et d'autant mieux que le temps était à la baignade et l'eau à température idéale. Certains (certaines) n'ont d'ailleurs pas attendu les plages, et le vérifiaient en pleine mer mettant à profit les temps d'attente régulièrement imposés pour le regroupement de la flottille. Mais, que ce soit en pleine eau, de Berder ou bien d'Arz, la majorité a goûté l'eau et y est revenue. Les photos officielles peuvent en témoigner (comme elles montrent aussi, en nombre et qualité, la joyeuse atmosphère pendant les traversées). 

Nous étions 23 du club, dont 5 sur un bateau de pointe. Un quart de la flotte donc, mais pas assez nombreux pour nos 5 yolettes, et ce sont deux citoyens belges qui ont complété nos bateaux, Adèle et Marc. Et si un jour vous voulez visiter Ronquière, nous y sommes les bienvenus (il parait qu'il y a là bas un ascenseur à yolettes, une sorte de curiosité, et une randonnée prévue le 22 juillet )

En conclusion, ce fût un WE franchement estival sur cet extraordinaire terrain de jeu aquatique qui mêlait nos avirons aux voiliers modernes à voiles blanches, aux vieux gréements à voiles brunes, aux canoës, aux kayaks, aux paddles, et autres bateaux à moteurs (dont le sillage obligeait les barreurs à des manips d'approche perpendiculaires demandant du doigté). En soirée, l'ambiance était festive et les huîtres abondamment proposées, la paella copieuse et le vin généreusement servi. Nous avons eu plusieurs concerts, allant du classique (pour les huîtres) à la variété (pour le reste du repas), et même une ambiance boite de nuit, tout ça dans les locaux où nous étions logés.  Et nous ne parlerons qu'à peine des bains de minuits pris au clair de la lune . . . nous entrons là dans une autre histoire J

 

Avec : Corinne, Cyril, Eric, Estelle, Evelyne, Florence, Frédérique, Isabelle, Lisa, Marie-Noëlle, Marie et Marie, Martine /JYves, Nelly, Norbert, Olivier, Patrick, Sebastien, Sylvie, Théo, Tozé, Viviane et Youenn

Et merci à Patrick et Olivier pour l'organisation de ce déplacement J

Les plaisirs de l'aviron loisirs
Les plaisirs de l'aviron loisirs

Publié dans loisirs

Commenter cet article